SALAIRES : L’AFFAIRE DE TOUT-ES ET TOUS

vendredi 15 décembre 2017
popularité : 2%

Lors de la négociation sur les salaires le 27 Novembre 2017, et en particulier de la redistribution du CITS sous forme de salaire à l’ensemble du personnel administratif, des services généraux, du paramédical et de l’éducatif, la direction générale sous la pression des grévistes mobilisés devant le siège et dans les établissements a concédé vouloir réservé une somme de ce crédit à cet effet.
SUD a rappelé que ses revendications étaient la redistribution du CITS sous forme de salaire et d’une somme équivalente à tous les salariés.

Mais là nous n’avons parlé que des 1,2 à 1,5 millions d’économies dues au CITS, alors que les économies réalisées s’élèvent à plus de 4 millions d’euros en 3 ans, si on ajoute les 3 millions d’économies sur les allègements de cotisation.

Dans un courrier du Conseil d’Administration, en date du 20 Novembre 2017 adressé au Comité d’entreprise, la Présidente écrit :
« L’excédent de 3 millions d’euros est important, CERTES, mais ramené au budget global de l’Association, il représente moins de 2,5% ».
Ces cotisations sont le fruit de notre travail, c’est donc NOTRE ARGENT dont l’Adapei 69 dispose et qu’elle utilise surtout pour répondre aux bonnes pratiques de gestion du CITS que leur syndicat employeur NEXEM leur communique.
SUD revendique que l’ensemble de ces économies soit redistribué aux 1900 salariés de l’Adapei 69 et rappelle comme le dit la Présidente que ce n’est que 2,5% du budget de l’Association.
L’organisation patronale NEXEM, à laquelle l’Adapei 69 est adhérente, vient de proposer un avenant prévoyant une augmentation de la valeur du point de 0,01 cts.
Cette provocation est une insulte de plus faite aux salarié-es du secteur social et médico-social.
SUD appelle à nouveau l’ensemble des salariés syndiqués et non syndiqués à se mettre en grève et se mobiliser devant le siège et dans les établissements le 21 Décembre 2017 pour obtenir une revalorisation de nos salaires.
Ensemble amplifions la mobilisation du 27 Novembre 2017,

PAS DE NÉGOCIATION SANS L’AVIS ET L’ACCORD DES SALARIE-ES

TOUS ET TOUT-ES EN GRÈVE LE 21 DÉCEMBRE 2017, DANS LES ÉTABLISSEMENTS ET DEVANT LE SIÈGE



Documents joints

PDF - 62 ko