Contre la politique de Macron et des patrons

En grève et en manif Le 16 novembre 2017
mercredi 15 novembre 2017
popularité : 2%

Après les lois travail établies par ordonnances, Macron conduit des attaques globales contre le budget de l’état et de la sécurité sociale, élargit la CSG, réduit les APL et organise une sélection à l’université, tout en faisant des cadeaux fiscaux aux grandes fortunes.

Le 16 novembre, les organisations de salariés, d’étudiants et de lycéens CGT, FO,
Solidaires, CNT, UNEF, UNL et FIDL appellent à manifester.

Économie sur la santé : on n’en veut pas !

Alors que l’hôpital public subit déjà une véritable saignée depuis plusieurs années (exemple : plus de 1000 équivalents temps pleins supprimés en moins de
dix ans aux Hospices Civils de Lyon), le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 prévoit une nouvelle ponction de 1,2 milliards d’euros. Ce nouveau plan d’économies se traduira par des suppressions de postes, des licenciements de contractuels, des restructurations qui sont déjà incessantes, la privatisation de services logistiques comme le nettoyage.

Les malades sont aussi pénalisés par l’augmentation de 2 euros du forfait hospitalier soit directement soit par l’augmentation probable de leur complémentaire maladie pour ceux qui en ont une. Déjà beaucoup de personnes ne se font pas soigner. Leur nombre ne fera qu’augmenter.

Salariés du public : austérité à tous les étages !

Le budget de l’état et celui de la sécu programment de fait des suppressions de postes par milliers. Les services publics ont déjà disparu dans bien des localités
et les conditions de travail n’ont cessé de se dégrader. Cela va s’accentuer !

Question rémunération : gel du point d’indice, gel en 2018 du PPCR, restauration du jour de carence en cas de maladie. C’est tout bonnement une baisse des salaires.

Dans le privé, tout pour satisfaire le patronat

Avec les réformes successives, les conventions collectives et le code du travail sont de moins en moins protecteurs des salariés. Le chantage à l’emploi va
fonctionner à plein pour imposer la dégradation des conditions de travail, du temps de travail, des congés, des salaires et des primes. Les licenciements sont aussi facilités et coûteront moins aux employeurs.

Et ce n’est pas fini car Macron a programmé notamment une réforme de l’assurance chômage et des retraites.

Le 16 novembre 2017 doit donc être une journée de mobilisation réussie pour espérer faire reculer le pouvoir.

GREVE et MANIFESTATIONS JEUDI 16 NOVEMBRE 2017

Contre la politique libérale qui accroît les inégalités au profit d’une minorité

  • Augmentation de la CSG, rétablissement du Jour de Carence,
  • Atteinte au Service Public et à la Sécurité Sociale,
  • Attaque contre les droits à l’AVENIR des JEUNES par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur.

Manifestation 11h30 Place Béraudier Lyon (Parvis gare part-dieu coté centre commercial)



Documents joints

PDF - 1.6 Mo