Macron nous traite de fainéants ! Répondons-lui par l’action le 21 septembre.

lundi 18 septembre 2017
popularité : 2%

Pour les salariés de droit privé, les ordonnances, c’est :

  • Moins d’indemnisation pour celles et ceux qui seront licenciés sans motif.
  • Le recours aux CDD n’est plus encadré par la loi mais par des accords de branche. Ils vont se multiplier.
  • CDI de projet : encore un nouveau contrat précaire
  • Les licenciements économiques seront facilités.
  • Une diminution des droits des salariés en cas d’inaptitude.
  • Accords d’entreprise primant sur les accords de branche sur beaucoup de sujets. Les conventions collectives seront moins protectrices.
  • Referendum d’entreprise à la discrétion du patron = chantage à l’emploi généralisé.
  • Dans les PME, accords d’entreprise sans les syndicats. Les patrons pourront encore plus imposer leur loi.
  • Il y avait jusqu’ici la rupture conventionnelle, bien souvent un licenciement déguisé. Elle pourra être collective maintenant.
  • Fusion des instances représentatives du personnel (DP, CE, CHSCT) : les élus du personnel auront moins de moyens d’intervention et moins de temps pour défendre et informer les salariés.

Les patrons ont applaudi cette réforme car ils en rêvaient.

On veut nous faire croire que c’est bon pour l’emploi. Balivernes !!!

Mais ce n’est pas tout !

Pour la fonction publique :

  • Gel du point d’indice, donc des salaires
  • Restauration du jour de carence en cas d’arrêt maladie
  • Diminution des budgets, donc des effectifs.
    Des conditions de travail toujours plus dégradées dans les hôpitaux et d’autres services publics
    Mais encore :
  • Baisse de 5 euros par mois des APL
  • Remplacement des cotisations chômage et maladie par la CSG. Cela va amputer les revenus des retraités, des chômeurs, des fonctionnaires.
  • Nouvelle réforme des retraites par la mise en place d’un système à points qui fera baisser les pensions.
  • Diminution des contrats aidés, donc des chômeurs en plus et des missions qui disparaissent.
  • Les plus riches profiteront de la baisse de l’impôt sur la fortune.

Le 21 septembre 2017, tous en grève et en manifestation

A Lyon, manifestation à 11h30 de la Manufacture des tabacs

(métro D Sans souci) à Bellecour



Documents joints

PDF - 111.8 ko